À propos

En 2016, nous avons créé Le Digeste pour nous autonomiser vis-à-vis des plateformes d'auto-publication telles que Medium. Nous sommes universitaires et militons pour des modes de publication buissonniers, c'est-à-dire, gratuits, sous licence(s) libre(s) et autonomes.

Ainsi, ce site rassemble des textes aux statuts divers : billets d'humeur, articles de recherche, travaux en cours, essais,...

Le Digeste est né avec une seconde idée : la connaissance ne se traduit pas forcément dans la production de contenus nouveaux, mais aussi dans la production de liens, le retour à des contenus anciens. Connaître, analyser, comprendre, c'est aussi prendre le temps, revenir sur ce qui est passé trop vite, poser le débat, loin de la course au « buzz » et à l'actualité brûlante

Face à l’excès de l’information, face à ce magma de sens, à cette somme de sommes… peut-on encore prétendre faire sens ? Avant de faire sens, il faudrait essayer de classer, mais en produisant plusieurs classements, ou même des essais de photographie d’un état de la création (comprise dans un sens très étendu). Ce serait : capter des choses, vues, lues, senties ; faire un bouquet de choses qui ne vont pas ensemble ; ouvrir une boîte à coupures de journaux ; faire une miscellanée indisciplinée. Ainsi les curations rassemblées dans ce site proposent des regards thématiques à part, des entrées inattendues, re-parcourues, buissonnières.